Forum pour la résilience en Afrique : affronter les « défis multiformes du Covid 19, des conflits et du changement climatique »La quatrième édition du Forum pour la résilience en Afrique s’est ouverte mardi à un moment où les communautés les plus vulnérables du continent sont confrontées au triple défi posé par la pandémie de Covid-19, les conflits et le changement climatique.

Quelque 39 millions d’Africains pourraient basculer dans l’extrême pauvreté en 2021, en raison de la crise sanitaire. Parallèlement, les pays du continent doivent faire face à des coûts fiscaux plus élevés, ce qui réduit les capacités pour les investissements cruciaux nécessaires à la réalisation d’ambitions telles que les Objectifs de développement durable des Nations unies.

Le Forum pour la résilience en Afrique est un événement phare de la Banque africaine de développement qui réunit des parties prenantes clés issues des gouvernements, de la société civile, du secteur privé et des partenariats internationaux : leurs représentants réfléchissent aux initiatives afférentes à la prévention des conflits, la paix et le renforcement des États.

Le ministre de l’Économie, de la Planification et de la Coopération du Sénégal, Amadou Hott, a présenté plusieurs réussites de son pays, qui pourraient se révéler utiles dans la crise actuelle. S’exprimant au nom du président Macky Sall, il a indiqué que le Sénégal avait adopté un cadre juridique prévoyant des partenariats public-privé souples et sûrs. Selon lui, la crise « nous rappelle la nécessité de réagencer nos priorités, de renforcer la protection sociale de nos populations et d’établir un développement plus endogène. » Lire la suite

 

Source : Africa News