Ouverture de la première session du Parlement des Jeunes au titre de l’année 2021 à Maradi : des échanges sur des thématiques d’intérêt commun et visites guidées au programme de la sessionLe parlement des jeunes du Niger a ouvert les travaux de sa première session au titre de l’année 2021 à Maradi. Plusieurs allocutions ont marqué la cérémonie d’ouverture de ces travaux. Durant cette session, des thèmes relatifs à la santé, à l’emploi, à la démocratie, aux droits de l’enfant, au civisme et à la bonne gouvernance seront développés. La cérémonie d’ouverture a été placée sous le haut patronage du 1er Vice président de l’Assemblée nationale M. Kalla Ankouraou.

Dans son discours à cette occasion, le premier Vice-président de l’Assemblée Nationale a développé plusieurs thèmes. Ainsi, concernant l’hivernage, il a indiqué que cette année des pluies diluviennes ont causé des dégâts importants et fait de nombreuses victimes. C’est pourquoi M. Kalla Ankouraou a demandé une fatiha pour le repos des âmes de ceux qui ont perdu leur vie et de compatir avec les sinistrés. Il a aussi demandé aux députés juniors de profiter des grandes vacances pour assister leurs parents dans les travaux champêtres afin de contribuer significativement à l’autosuffisance alimentaire qui occupe une place de choix dans le programme de renaissance acte II du Président de la République, Chef de l’Etat, M. Mohamed Bazoum.

Les menaces de groupes terroristes dans notre pays ont constitué le deuxième point de l’intervention du 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale. «C’est pour mieux assurer la sécurité des populations que le gouvernement a pris diverses mesures dont l’instauration de l’état d’urgence et l’intensification de la présence militaire dans les zones concernées» a-t-il dit. M. Kalla Ankouraou a soutenu que cette lutte qui se déroule sous la forme asymétrique sera longue, mais la victoire est certaine. Lire la suite

 

Source : Le Sahel