Pour célébrer la Journée internationale de la jeunesse et le 11e anniversaire de l’Initiative pour les jeunes leaders africains (YALI), l’Ambassadeur américain Dennis Hankins a présidé une cérémonie en l’honneur de six jeunes leaders maliens qui ont récemment complété la formation du programme d’échange Mandela Washington Fellowship ce 18 août 2021.

Créé en 2010, le YALI est l’initiative phare du gouvernement américain pour investir dans la prochaine génération de leaders africains. Au cours de la dernière décennie, le YALI s’est développé pour inclure le programme d’échange Mandela Washington Fellowship, une vaste communauté numérique appelée le réseau YALI et quatre centres régionaux de leadership en Afrique, y compris à Dakar, où plus de 120 jeunes leaders maliens ont suivi des programmes. Ces initiatives visent à renforcer les institutions démocratiques et la bonne gouvernance, à stimuler la croissance économique et la prospérité, et à favoriser la paix et la sécurité en Afrique en engageant et en investissant dans ses jeunes leaders.

Avec plus de 24 000 anciens participants aux centres régionaux de leadership et au programme d’échange Mandela Washington Fellowship, le YALI est le plus ancien et le plus solide des programmes régionaux d’échange de jeunes du département d’État. Au Mali, les anciens élèves de ces programmes sont des entrepreneurs, des éducateurs, des défenseurs des droits de l’homme, des défenseurs des populations vulnérables, et bien plus encore. Tous unis par leur engagement à renforcer leurs communautés et à avoir un impact positif sur l’avenir du Mali. Les boursiers Mandela Washington Fellows de l’édition 2021 ont été sélectionnés parmi plus de 320 candidats à travers le pays et représentent Bamako, Mopti, Koulikoro et Tombouctou. Lire la suite

 

Source : Journal du Mali