Leadership et consolidation de la paix au Burkina Faso : les jeunes formés au MOST School de l’UNESCO« Venir à bout des préoccupations dans nos communautés exige que chacun des leaders identifie des actions pratiques, des choses qui peuvent être changées et de réfléchir ensemble aux solutions et approches que nous pouvons adopter. »

Ce sont là les sentiments partagés par Maïmouna Ba, jeune femme leader de la région du Sahel au Burkina Faso. Comme elle, une quarantaine de jeunes leaders issus des 13 régions du Burkina Faso ont été conviés par l’UNESCO du 26 au 27 mai dernier à l’atelier stratégique MOST School sur le leadership de la jeunesse dans les processus de consolidation de la démocratie et de pacification de l’espace politique au Burkina Faso.

Organisé conjointement par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, celui de la Jeunesse, de la Promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi ainsi que celui de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire avec l’appui de la Commission nationale burkinabè pour l’UNESCO, cet atelier avait comme visées de doter ces leaders d’outils pour participer activement à la consolidation de la démocratie, de la paix, et au développement dans leur localité. Lire la suite

 

Source : UNESCO