Lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation au Burkina : EducommunicAfrik lance une offensive digitaleEducommunicAfrik a procédé ce lundi 21 juin 2021, à Ouagadougou, au lancement officiel de sa campagne digitale du projet « Engager les jeunes dans la prévention et la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent au Burkina Faso à travers l’éducation aux médias et à l’information ». Il s’agit pour la structure, à travers cette expédition, d’atteindre un grand nombre de jeunes pour un changement social positif.

L’extrémisme violent et la radicalisation sont un problème mondial susceptible de se manifester dans toutes les cultures et dans toutes les religions, en adoptant différentes caractéristiques. Au Burkina Faso, ce phénomène prend de plus en plus de l’ampleur et risque d’être une véritable bombe à retardement si on n’y prend garde. C’est dans ce sens qu’EducommunicAfrik, une organisation de la société civile, dont la mission est de promouvoir « l’éducation aux médias et à l’information », a lancé officiellement une campagne digitale dans le cadre de son projet intitulé : « Engager les jeunes dans la prévention et la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent au Burkina Faso à travers l’éducation aux medias et à l’information ».

Elle concernera quatre régions dont l’Est, le Nord, le Centre-Nord et le Sahel. Cette bataille contre l’extrémisme violent et la radicalisation sera menée durant quinze mois en ligne et sur la télévision nationale du Burkina Faso. Les radios locales des quatre zones du projet serviront également de canaux pour faire passer des messages, ont fait savoir les organisateurs de cette campagne. A l’occasion, une convention a été signée entre EducommunicAfrik et les représentants des radios locales. Lire la suite

 

Source : LeFaso.net