La jeunesse africaine engagée pour la paix et la sécuritéMalgré les défis du chômage, de la corruption, d’un leadership politique inamovible et de la violence politique, de nombreux jeunes africains ont trouvé des voies constructives afin de promouvoir la paix, une gouvernance efficace et des réformes. 

L’Afrique reste le plus jeune continent du monde avec un ’âge médian de 19,7 ans. D’’ici 2050, un jeune sur trois vivra en Afrique subsaharienne. Pourtant, 80 à 90 % des travailleurs africains sont toujours en activité dans le secteur de l’économie informelle. Chaque année, 10 à 12 millions de jeunes Africains entrent sur le marché du travail, mais seuls trois millions d’emplois formels sont créés chaque année. Pendant ce temps, près de la moitié de tous les pays africains se classent dans le quartile inférieur de l’indice de perception de la corruption de Transparency International. Ces tendances soulignent des pressions sociales croissantes.

« La plupart des jeunes Africains n’ont pas choisi la voie de la violence ».

Confrontés au taux chômage impressionnant des jeunes, et au mécontentement généralisé face aux performances de leurs gouvernements, les jeunes Africains sont de plus en plus inquiets. Cette agitation se manifeste sous la forme de tensions croissantes entre un leadership politique autocratique et fondé sur un clientélisme enraciné et une cohorte croissante, de plus en plus éduquée et connectée, de jeunes exigeant des réformes et une plus grande ouverture politique. En bref, des visions radicalement différentes de l’avenir de l’Afrique se forment.

Sans voie de réforme, les jeunes désespéreront et les conditions se détérioreront davantage, ce qui peut conduire à davantage d’instabilité et de conflit. Pourtant, la plupart des jeunes Africains n’ont pas choisi la voie de la violence. Beaucoup ont mené des manifestations dont un nombre record a été observé à travers l’Afrique ces dernières années. Cela soulève la question de savoir comment les jeunes peuvent s’engager de manière significative et constructive dans leur pays, en poussant à des réformes et à une sécurité améliorée. Voici quelques-unes des initiatives existantes initiées et pilotées par de jeunes Africains qui visent à canaliser l’énergie et la passion de la jeunesse africaine vers un impact positif. Lire la suite

 

Source : Centre d’études stratégiques de l’Afrique 

Photo : Des jeunes de Gao, au Mali, lors d’un projet de théâtre communautaire, pour promouvoir la paix et la réconciliation. (Photo : MINUSMA)