(Agence Ecofin) – Face à la hausse des violences terroristes, le gouvernement burkinabè a lancé le PREVI, un nouveau projet visant à mettre fin aux recrutements des jeunes dans les groupes djihadistes. Le programme soutenu par les Pays-Bas sera déployé dans 3 régions du pays.

Les autorités burkinabè ont procédé plus tôt cette semaine au lancement du Projet de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans les régions du Nord, du Centre-Nord et du Sahel. Le PREVI a pour objectif de lutter contre l’extrémisme violent qui touche plusieurs jeunes enrôlés par les groupes terroristes. Le programme entend aider la jeunesse à ne pas tomber dans le piège de la radicalisation, et soutenir le retour dans leurs familles de ceux déjà recrutés parmi les djihadistes. Lire la suite

 

Source : Agence Ecofin