Chefs d’établissement, proviseurs et directeurs des centres de la formation professionnelle mis à niveauUn atelier tenu par le Forum Civil, section sénégalaise de Transparency International, dans le cadre de ses activités sur la citoyenneté active a permis aux chefs d’établissement, proviseurs et directeurs des centres de la formation professionnelle de la région de partager sur l’opérationnalité et la vulgarisation des clubs d’Intégrité à la Citoyenneté Active (CICA) dans les collèges d’enseignement moyen, lycées et centres de formation professionnelle.

Le projet de lutte contre la corruption et pour la promotion de la recevabilité territoriale dénommée PCR, s’inscrit dans les projets phares de OSIWA. Il est mis en ouvre par le Forum Civil, section sénégalaise de Transparency International sur l’étendue du territoire national avec l’accompagnement du ministère de l’éducation nationale. Le projet comprend trois composantes, à savoir, la déclaration du patrimoine, le journalisme d’investigation et notamment les Clubs d’Intégrité à la Citoyenneté Active (CICA). L’objectif du projet est de promouvoir la redevabilité territoriale et de lutter contre la corruption. Selon le consultant M. Ndiaye, « l’intérêt de consacrer aux établissements, un contenu, à travers le CICA (Club d’Intégrité à la Citoyenneté Active) qui est une structure d’animation et de formations des élèves dans les collèges d’enseignement moyen, lycées et centres de formation professionnelle sur une approche basée sur l’éducation des jeunes au civisme et à la citoyenneté. Au moment où la citoyenneté est mise à mal à bien des égards ». Relevant qu’il est juste et légitime que les jeunes soient exercés sans entrave indue aux différents préceptes de la citoyenneté active. Lire la suite

 

Source : Sud Online