Environnement : « Nous, les jeunes, voulons agir via des initiatives associatives »Pollution, accès à l’eau potable, responsabilité sociétale des entreprises, droit des populations autochtones face à l’industrie extractive… Les enjeux environnementaux sont immenses en Afrique. Le continent, engagé dans sa transition énergétique, doit aussi concilier développement économique et préservation de l’environnement. La juriste spécialisée en droit de l’environnement, Chancia Ivala Plaine, s’est associée à d’autres jeunes praticiens pour créer l’association Jeunesse africaine pour l’environnement (JAE). Dans cette interview accordée à Afrik 21, elle explique le but de cette initiative.

Afrik 21 : Comment les jeunes perçoivent-ils les enjeux environnementaux en Afrique aujourd’hui ?

Chancia Ivala Plaine : Ceux que je connais les perçoivent comme une urgence. Par exemple, les jeunes de l’association Les éco-activistes du Congo, qui œuvrent pour la sensibilisation des jeunes dans leurs quartiers à Kinshasa, ressentent chaque jour les problèmes environnementaux, notamment ceux liés à la pollution de l’eau. Ces jeunes mettent en place des programmes pour creuser des puits et permettre à certaines populations de Kinshasa d’avoir accès à l’eau. Ici, par exemple, il s’agit d’une problématique de santé environnementale. Globalement, les jeunes veulent agir à travers des initiatives associatives. Lire la suite

 

Source : Afrik 21