Promotion de la paix au Burkina : l’ADYP tourne le regard vers les femmes et les fillesDans le cadre de la promotion de la participation des filles et des femmes dans la construction de la paix, l’Association Development by Young People (ADYP) a organisé un panel le samedi 24 octobre 2020 au ministère de l’environnement.

L’ONG OXFAM a organisé tout récemment une campagne digitale internationale « I matter » (je compte) à laquelle l’Association Development by Young People (ADYP) a participé. C’est dans cette lancée que cette association a organisé ce panel sous le thème « Participation des femmes et des filles à la construction et de la paix et de sécurité ».

D’après le coordonnateur national de l’ADYP S. Wilfried Sebgo, « le présent panel a pour objectif de renforcer la capacité, les connaissances des participants sur les dispositions nationales et internationales qui garantissent et promeuvent la participation des femmes et des filles dans les questions de paix et de sécurité et également de les inciter à plus d’actions et à plus de plaidoyers en faveur de l’implication des femmes dans le processus de résolution des conflits et de consolidation de la paix ».

Pendant les conflits, font remarquer les organisateurs, les femmes sont les plus touchées soit en tant que victimes soit en tant qu’actrices et elles subissent plus de violences et sont plus exposées que les autres couches. D’où la mise en place de la résolution 13.25 adoptée par le Conseil de sécurité des Nations-Unies pour promouvoir la participation des femmes et des filles dans les questions de paix et de sécurité. Lire la suite

 

Source : Burkina 24