Quel rôle de la femme dans la consolidation de la paix : Une résolution de l’ONU en débat en Tunisie !L’année 2020 marque  le 20ème anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies, portant sur les femmes, la paix et la sécurité. A cette occasion,  la ministre de la femme, de la famille et des personnes âgées, Imen Houimel, a appelé à  mettre en œuvre une nouvelle vision de la RCSNU 1325 qui reconnaîtra la nécessité de prendre en compte le rôle des femmes et des filles, dans la consolidation de la paix et de la sécurité dans les différents pays.

Sa recommandation intervient lors de la séance inaugurale du colloque international organisée ce lundi 26 octobre, par ONU Femmes et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), sur « La contribution de la République Tunisienne à la mise en œuvre de la résolution du Conseil de sécurité à travers la ratification du plan d’action national et des plans d’actions sectoriels. »

Elle a, par ailleurs, confirmé qu’il faut admettre sur le plan international, le rôle de la participation  des femmes et des filles dans la résolution des conflits, l’élaboration d’initiatives dénonçant la violence notamment sexuelle, ainsi que l’impunité de ses auteurs.

La ministre de la femme a déclaré, également, que cette célébration représente une occasion importante pour la Tunisie pour renouveler son engagement international et national,  et pour continuer de mettre en œuvre la résolution 1325 des Nations Unies selon une « vision tunisienne ».

Elle a rappelé que la RCSNU 1325 est basée sur la constitution de 2014 et d’autres normes internationales auxquelles la Tunisie a adhéré, notant que l’expérience tunisienne vise principalement à prévenir le terrorisme et à combattre diverses formes d’extrémisme, de discrimination et de violence fondées sur le sexe ». Lire la suite

 

Source : Gnet News