L'ONU et ses partenaires promeuvent le sport comme outil de prévention de l'extrémisme violentNew York, Etats-Unis, 19 septembre (Infosplusgabon) – Des ambassadeurs, de hauts fonctionnaires des Nations Unies, des représentants d’organisations sportives mondiales et les dirigeants de certains des meilleurs athlètes du monde se sont réunis virtuellement, vendredi, pour souligner le rôle que le sport peut jouer dans la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation.

Le sport est synonyme de valeurs telles que la tolérance, le respect et le travail d’équipe, et s’aligne sur l’objectif fondateur des Nations Unies de créer un monde meilleur pour tous, a déclaré le chef du Bureau de la lutte contre le terrorisme de l’Organisation des Nations Unies, Vladimir Voronkov, aux participants.

Cela explique pourquoi les groupes terroristes cherchent à détourner les événements sportifs, par des incidents tels que l’attaque de mars 2009 contre l’équipe de cricket du Sri Lanka, et l’attentat à la bombe du marathon de Boston aux Etats-Unis quatre ans plus tard, servant ainsi de rappel brutal, a indiqué un communiqué de presse des Nations Unies.

« Dans le monde particulièrement instable d’aujourd’hui, le sport est un refuge essentiel pour les jeunes et les personnes vulnérables. Le sport aide les enfants et les adolescents du monde entier à acquérir la force psychologique et émotionnelle nécessaire pour devenir de meilleurs citoyens, être plus tolérants et respectueux. Le sport leur donne les outils nécessaires pour résister à la propagande terroriste », a noté M. Voronkov.

Selon le communiqué de presse, Suad Galow, originaire de la Somalie, a parlé des leçons qu’elle a apprises en jouant au basket, ce qui l’a aidée à s’épanouir sur le terrain et en dehors.

« Le basket-ball est devenu une partie intégrante de ma vie et m’a enseigné de précieuses compétences pour la vie, telles que le travail d’équipe, la discipline et le leadership »,

a souligné Mme Galow, présidente de la Fondation de la femme somalienne et présidente du Comité national olympique et de la Fédération de basket-ball.

« Le basket m’a donné une énorme opportunité de voyager, de diversifier mes connaissances et de rencontrer de nouvelles personnes, de l’Afrique au Moyen-Orient et au-delà ». Lire la suite

 

Source : Infos Plus Gabon