Journée Internationale de la paix : la jeunesse appelée à restaurer les valeurs de solidarité et du vivre-ensembleLutter contre le tribalisme, les discours haineux, l’extrémisme violent est l’une des recommandations faites aux jeunes en vue de préserver la paix pour un développement durable.

« Il est devenu plus qu’urgent de reconsidérer la question de la paix et des moyens pour y parvenir comme la préoccupation centrale des camerounais aujourd’hui ». Cette phrase extraite du discours du ministre de la Jeunesse et de l’Education civique prononcé ce 21 septembre 2020 à l’occasion de la célébration de la 39ème édition de la Journée Internationale de la Paix a constitué la dorsale du message adressée à l’assistance, essentiellement constituée d’un public jeune.

Dans un environnement déjà marqué par les affres de la violence, la montée du tribalisme et des discours haineux ainsi que des appels récurrents à l’insurrection, la célébration de cette journée a martelé le Minjec : « est une invite à la préparation de chacun de nous en général et de nos jeunes en particulier à être des promoteurs de la paix ». Lire la suite

 

Source : Le Bled parle