Permettre aux élèves d’œuvrer pour des sociétés justes : manuel pour le personnel enseignant du primaireAvant-propos
L’éducation a le pouvoir de changer les choses. Il est généralement admis que l’éducation contribue à modeler les valeurs des générations futures et à créer des sociétés inclusives, pacifiques, justes et durables. Il est indispensable que la communauté internationale, les gouvernements et les sociétés investissent dans une éducation de qualité pour que les enfants, filles ou garçons, deviennent des agents proactifs du changement.
Les défis contemporains qui menacent l’état de droit sont une source de préoccupation pour de nombreuses sociétés à travers le monde. Ces défis revêtent différentes formes d’une société à l’autre – de la perte de confiance de la population à l’égard des institutions à la corruption et, dans certains cas, la violence. Dans certaines sociétés, on fait croire aux élèves que l’absence d’état de droit est non seulement courante, mais acceptable. L’éducation est essentielle pour offrir aux enfants, filles ou garçons, les connaissances, valeurs, compétences et attitudes dont ils ou elles ont besoin pour faire face aux défis qui pèsent sur l’état de droit et agir de façon responsable au sein de la société.
Il est essentiel de donner aux enfants, filles ou garçons, les moyens de devenir des agents du changement et d’exploiter leur énergie et leur créativité à travers l’éducation à la citoyenneté mondiale pour établir une communauté mondiale dans laquelle l’intégrité, l’éthique, la non-discrimination et le respect de l’état de droit sont des piliers sociétaux majeurs. Cela contribue à la réalisation de l’objectif de la Charte des Nations Unies, qui est de maintenir la paix et la sécurité internationales. Le personnel enseignant joue un rôle déterminant à cet égard, car il accompagne les générations actuelles et futures tout au long de leur développement pour qu’elles acquièrent une conscience aigüe, un sens moral rigoureux et des capacités de raisonnement critique pouvant être transposés de façon constructive dans leur quotidien.
L’établissement de liens et de partenariats entre les secteurs de la justice et de l’éducation contribue à l’accomplissement des objectifs de développement durable 4 – sur une éducation de qualité – et 16 – sur la paix, la justice et des institutions efficaces –, qui sont des outils clés pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030. C’est dans cet esprit que l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) ont établi un partenariat intitulé Promouvoir l’état de droit par l’éducation à la citoyenneté mondiale : faire les bons choix.
Le présent manuel destiné au personnel enseignant du primaire est le fruit d’une collaboration entre l’Éducation à la citoyenneté mondiale (ECM) de l’UNESCO et l’initiative Éducation pour la justice (E4J) de l’ONUDC, qui fait partie du Programme mondial pour la mise en œuvre de la Déclaration de Doha. Dans le cadre de ce partenariat, l’UNESCO et l’ONUDC ont élaboré un autre manuel pour le personnel enseignant du secondaire qui présente des activités, des cours et des unités destinés à renforcer l’état de droit et à promouvoir une culture de la légalité.
Nous pensons que ces deux manuels seront des ressources utiles au personnel enseignant, que ce soit à l’intérieur ou en dehors de la classe, pour qu’il donne à la nouvelle génération les moyens de construire des sociétés justes.

Stefania Giannini et John Brandolino

.
Source : UNESCO