Les femmes au Sahel agissent pour la paix et la sécuritéDans le cadre de la Stratégie intégrée des Nations unies pour le Sahel (SINUS), ONU Femmes, a mis en place l’agenda femmes paix et sécurité. 1542 femmes médiatrices ont été formées pour prévenir des conflits et consolider de la paix.

Face aux multiples défis que connait la région du Sahel, celui concernant la sécurité est sans aucun doute le plus pressent. Aussi, il était nécessaire d’engager les différentes catégories de la population du Sahel afin de jouer un rôle dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix.

Les femmes et les jeunes, notamment, représentent une catégorie importante dans les pays du Sahel, et leur intervention dans l’espace politique et économique entre autre n’est plus une simple option, c’est une priorité stratégique qui est désormais de plus en plus intégrée dans les programmes de développement des pays de la région.

Afin de promouvoir cette approche, ONU Femmes en coordination étroite avec les pays du Sahel et les organisations régionales, a lancé un « Programme d’accélération de la mise en œuvre de l’agenda femmes paix et sécurité pour une meilleure prévention des conflits et la consolidation de la paix dans la région du Sahel ».

Au-delà de son ambition d’investir dans la paix et la prévention, le programme vise à accentuer l’intervention des femmes dans le processus de paix à travers des partenariats avec les gouvernements, et les organisations régionales comme le G5 Sahel, l’Autorité du Liptako Gourma, la Commission du Bassin du Lac Tchad et la CEDEAO. Lire la suite

 

Source : UNOWAS