Daniel A. Téssougué, ex-Procureur général de la Cour d’appel de Bamako«Droits humains et éducation à la paix : apprendre le respect des droits humains et renoncer à l’extrémisme violent », tel est le thème animé, le mercredi 15 mai 2019, par l’ex Procureur général près la Cour d’Appel de Bamako lors de la conférence inaugurale du Colloque international scientifique organisé par l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire à Bamako (UCAO- UUBa) et la Division des Droits de l’Homme et de la Protection (DDHP) de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali). Dans son exposé, le conférencier, Daniel A Téssougué a fait savoir que l’extrémisme violent est un phénomène qui se manifeste sur le plan local ou national, et possède également des dimensions régionales et internationales. « Pour contrer l’extrémisme l’éducation et la formation aux droits de l’homme et aux Principes de la bonne gouvernance sont des éléments clés », a-t-il dit.

L’objectif principal de ce colloque est de contribuer au renforcement de la culture des jeunes et autres participants sur l’importance du respect des droits de l’homme dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme, pour la construction d’une paix durable au Mali. Lire la suite

 

Source : Mali Web