Extrémisme violent en Afrique de l'Ouest : le conseil de l'entente réfléchit sur les mécanismes de préventionLe deuxième atelier technique régional d’échange d’expériences et d’analyses pour la prévention de l’extrémisme violent dans l’espace entente a ouvert ses portes ce lundi 20 mai 2019 à l’hôtel Silmandé. Pendant 72h, une soixantaine d’experts de la question sécuritaire se pencheront sur les voies et moyens nécessaires pour prévenir l’extrémisme violent à cours, moyen et long terme.

Actuellement le Burkina Faso et quelques pays de la sous-région Ouest Africaine sont en proie à des violences extrêmes. Les cas de Yirgou, de Arbinda ou encore de Dablo sont des exemples récents de violents affrontements intercommunautaires, ou encore d’attaques terroristes perpétrées sur la terre des hommes intègres. Cette situation hostile au développement de tout pays préoccupe le Conseil de l’entente. Pour cela, il a institué pour une deuxième fois l’atelier technique régional d’échange d’expériences et d’analyses pour la prévention de l’extrémisme violent dans l’espace entente, afin d’améliorer la prévention de l’extrémisme violent au Burkina Faso, au Niger, au Bénin, en Côte d’Ivoire et au Togo, des pays membre dudit conseil. Lire la suite

 

Source : Afriyelba