Pourquoi l'éducation à la paix est-elle cruciale en Afrique ?Ceci est le 9ème post publié en 2018 dans le cadre d’une collaboration née en 2017 entre l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) et le Partenariat mondial pour l’éducation (GPE).

La paix, c’est l’harmonie, l’absence de conflit et le fait de vivre libre sans crainte des violences.

On retrouve cette idée dans plusieurs documents clés adoptés par la communauté internationale tels que l’Agenda 2030 pour les Objectifs de développement durable (ODD) ou l’Agenda 2063 pour le continent africain. L’ODD 16 sur la paix, la justice et des institutions efficaces prévoit ainsi : « la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, l’accès à la justice pour tous et le renforcement des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux ».

La Journée internationale de la paix a été créée en 1981 par l’Assemblée générale des Nations unies et coïncide avec sa séance d’ouverture. La première Journée internationale de la paix a été célébrée en septembre 1982. En 2001, l’Assemblée générale a voté à l’unanimité l’instauration du 21 septembre comme Journée annuelle de la non-violence et du cessez-le-feu.

Le thème de cette année est : « Droit à la paix – Les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme ». Il célèbre le 70ème anniversaire de ce document phare, le plus traduit dans le monde, disponible dans plus de 500 langues. Lire la suite

 

Source : Global Partnership for Education