Evaluation finale « Impliquer les jeunes comme acteurs de la paix au Centre du Mali et au Nord du Burkina Faso » Résumé exécutif

Search for Common Ground (Search) en partenariat avec le Ministère des Affaires Étrangères des Pays-Bas a mis en œuvre le projet “Impliquer les jeunes comme acteurs de la paix au Centre du Mali et au Nord du Burkina Faso”. Cette intervention de 12 mois a couvert les cercles de Koro et de
Bankass au Mali, de Ouahigouya et de Djibo au nord du Burkina Faso.

L’intervention se focalisait sur trois défis observés à savoir:
1. une mauvaise prise en compte des griefs locaux dans le centre du Mali et au Nord du Burkina Faso par les institutions étatiques, contribuant à l’effritement de la confiance entre les communautés, notamment les jeunes et les autorités ;
2. la fragilité des mécanismes de gestion des conflits, la résilience communautaire affaiblie par la persistance de l’insécurité et l’absence de l’État ;
3. la vulnérabilité croissante des jeunes hommes et femmes face aux discours extrémistes violents dans les zones d’intervention.

C’est dans cette optique que des activités ont été mises en œuvre à travers les zones d’intervention. La présente évaluation finale a été commanditée par Search et exécutée par CERFORD – AFRICA pour mesurer l’efficacité, les effets et la durabilité du projet en vue d’éclairer et orienter les futures interventions.

Une méthodologie mixte qui a combiné les données qualitatives et quantitatives a été utilisée dans le cadre de cette évaluation. Elle s’articule également autour d’une collecte de données primaires et secondaires. La revue documentaire de différents rapports d’activités, du cadre logique du projet ont été utilisées pour le recueil des données primaires, quant aux données secondaires, elles ont été collectées via des entretiens individuels (39 personnes), des focus groups discussions (107 personnes) et les sondages communautaires (450 personnes). L’évaluation a concerné 596 personnes dont 113 femmes au Mali et 54 au Burkina Faso. Les entretiens individuels ont concerné les autorités administratives et locales (Préfets, Maires), les leaders communautaires (Leaders jeunes et femmes) et l’équipe du projet. Le choix des leaders jeunes et femmes a été fait à partir des listes des bénéficiaires de la formation fourni par Search. Les critères utilisés pour la sélection des participants aux focus groups et aux entretiens individuels ont été la participation à au moins une activité du projet. Le sondage a concerné 201 bénéficiaires directs et 249 membres des communautés locales. Ces non-bénéficiaires ont été sélectionnés de façon aléatoire de manière à ce que les réponses recueillies puissent représentées l’opinion générale.

Les facteurs suivants ont eu une influence sur la collecte des données sur le terrain : (a) l’absence des autorités administratives au niveau des communes de Dougouténe 1,  Dougouténe 2 et Baye, (b) le déplacement de la population suite aux conflits intercommunautaires et au banditisme dans la zone de Koro et de Bankass, (c) la présence de groupuscules armés à caractère communautaire, (d) la difficulté d’accéder à certaines zones dû à la dégradation des routes suites aux pluies, et (e) la faible couverture des réseaux de télécommunication. Lire la suite

 

Source : Search For Common Ground

Date de publication : 2018