Sur les chemins de l'extrémisme en Afrique : moteurs, dynamiques et éléments déclencheursDans le monde d’aujourd’hui, la montée en puissance fulgurante de l’extrémisme violent et ses conséquences destructrices font obstacle à la paix. En Afrique, ce phénomène aurait, entre 2011 et 2016, causé la mort de quelque 33 300 personnes, entraîné des déplacements massifs de populations, provoqué un effondrement économique et engendré une catastrophe humanitaire parmi les pires que le continent ait jamais connu. Qui plus est, l’extrémisme violent menace directement et de manière flagrante la pérennité des gains récoltés en matière de développement par les pays africains ces dernières années. Si rien n’est fait pour le contrer, ce phénomène risque d’entraver les perspectives de développement pour des générations à venir. La recrudescence notable des activités liées à l’extrémisme violent en Afrique représente une grave menace pour la sécurité et le développement à l’échelle planétaire.

Du fait de leur position privilégiée au sein de l’architecture globale de la riposte à l’extrémisme violent, les acteurs du développement sont appelés à jouer un rôle essentiel pour éviter et surmonter les écueils dérivant de la prévention. C’est en mettant à profit leur expertise et leur capacité à mobiliser les ressources qu’il sera possible d’aborder les causes structurelles de l’extrémisme violent, d’aider les communautés à mettre en œuvre des initiatives de déradicalisation et de contribuer à la réintégration socio-économique d’anciens membres de groupes violents. Il s’agit de quelques-uns des domaines décisifs que le présent rapport tente d’explorer.

Lien : Télécharger

Source : PNUD

Date de publication : 2017