Education aux médias et à l'information : programme de formation pour les enseignantsAvant-Propos 
Nous vivons dans un monde où la qualité de l’information que nous recevons détermine, en grande partie, nos choix et nos actions, y compris notre capacité à jouir des libertés fondamentales et notre capacité d’autodétermination et de développement. Les avancées techniques dans les télécommunications entraînent une prolifération des médias et d’autres diffuseurs d’information grâce auxquels les citoyens accèdent à une grande quantité d’informations et de savoirs. Un défi résulte de ce phénomène, celui d’évaluer la pertinence et la fiabilité de l’information sans qu’aucun obstacle n’empêche les citoyens d’exercer leurs droits à la liberté d’expression et à la liberté d’information. C’est dans ce contexte qu’il faut considérer le besoin d’éducation aux médias et à l’information (EMI). Cette éducation développe un vrai mouvement d’éducation civique qui fait des enseignants les agents principaux du changement.
Ce programme d’Éducation aux médias et à l’information pour les enseignants est une ressource importante pour les États membres dans leur travail continu pour accomplir les objectifs de la Déclaration de Grünwald (1982), la Déclaration d’Alexandrie (2005) et le programme de Paris de l’UNESCO (2007), tous en rapport avec l’EMI. Il innove pour deux raisons. Premièrement, il est tourné vers l’avenir, en s’appuyant sur les tendances actuelles vers la convergence de la radio, la télévision, l’Internet, les journaux, les livres, les archives numériques et les bibliothèques dans une seule plate-forme. De cette façon, et pour la première fois, l’EMI est présentée de façon holistique. Deuxièmement, il est conçu spécialement pour les enseignants et pour une intégration dans le système éducatif formel, lançant ainsi un processus catalytique qui devrait atteindre des millions de jeunes et leur permettre de bâtir des compétences.
Source : UNESCO

Date de publication : 2012