Wébinaire : Le rôle des enseignants pendant la crise liée au COVID-19 et comment la pédagogie transformationnelle peut soutenir les besoins d'apprentissage pendant et après la pandémie

Image: 
Wébinaire 2 IICBA

Retrouvez l'enregistrement vidéo de ce wébinaire ici.

Ce mercredi 20 mai, de 13h à 14h30 (TU), l’IICBA vous invite à suivre le deuxième d’une série de quatre wébinaires sur la pédagogie transformationnelle, la paix et la résilience en temps de crise sanitaire mondiale.

Date : Mercredi 20 mai 2020
Heure : 13h-14h30 TU

Durée : 90 minutes

Au cours de ce séminaire en ligne, basé sur l'approche de la pédagogie transformationnelle pour la paix, le renforcement de la résilience et la prévention de l'extrémisme violent, les éducateurs seront initiés à l'utilisation de la pédagogie transformationnelle pour aider les apprenants à protéger, pour les soutenir et les autonomiser en ces temps difficiles. Le wébinaire examinera également comment les éducateurs peuvent responsabiliser et transformer les apprenants en répondant aux nouvelles exigences éthiques à l'ère du COVID-19.

D’après l'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA) et le Partenariat mondial pour l'éducation (GPE), l'éducation est l'un des secteurs les plus touchés par la crise liée au COVID-19. La fermeture d'établissements d'enseignement dans de nombreux pays africains risque d'affecter négativement l’accès, la qualité et les investissement prévus dans l’éducation. Au cours des dernières semaines, les gouvernements africains et les principaux acteurs de l'éducation ont mis en place des mesures pour promouvoir la continuité de l'éducation. Celles-ci ont été efficaces et ont permis de joindre une partie des apprenants, mais les défis subsistent.

Après la pandémie, des millions d'élèves retourneront à l'école et se retrouveront plus pauvres, plus vulnérables et dans certains cas, auront été victimes de violence. Même s'ils ne sont pas directement touchés, les apprenants seront témoins de changements dans leur environnement et de défis éthiques qui se produiseront dans leur contexte à la suite de la pandémie.

Alors que le monde se rallie devant les défis posés par la pandémie, les groupes extrémistes, y compris ceux d'Afrique de l'Ouest, ont continué de mener des attaques à grande échelle et à conduire des activités transfrontalières. La situation actuelle risque de compromettre les progrès réalisés dans la consolidation de la paix et la prévention de l'extrémisme violent, y compris ceux réalisés par le secteur de l'éducation.

Comment le secteur de l'éducation et les enseignants, en tant que premiers intervenants, peuvent-ils aider les apprenants à faire face à ces défis qui vont avoir des conséquences importantes sur leur bien-être socio-émotionnel, mental et spirituel ?

La pédagogie transformationnelle peut aider les enseignants à mener un apprentissage centré sur l'apprenant qui permet aux enfants de réfléchir de manière critique à leur réalité, de prendre conscience de leurs responsabilités individuelles et collectives, de faire preuve d'empathie envers les autres et d'être outillés pour répondre positivement. La pédagogie transformationnelle fournit un soutien pour réfléchir aux problèmes contextuels auxquels les enfants sont confrontés et aide à créer des environnements d'apprentissage sûrs pour le dialogue et les échanges autour de ces problèmes.

Le rôle des enseignants en ces temps est plus important que jamais, car ils sont des acteurs clés, non seulement pour soutenir l'apprentissage des enfants mais aussi pour renforcer leur sentiment d'appartenance à une communauté plus large, nourrir leur bien-être et l'estime de soi et leur offrir des occasions de dialogue pour réfléchir aux défis éthiques que le monde présente avec espoir et positivité, de développer leur imagination, leur pensée critique et d’encourager des moyens concrets de se connecter les uns aux autres, tout en maintenant une distance physique.

La pandémie peut offrir des opportunités pour permettre aux apprenants de résoudre de manière significative certains problèmes en cours. En fait, alors que COVID-19 a laissé des millions d'enfants hors de l'école, la pandémie a également montré notre interconnexion et le pouvoir de la solidarité humaine. Les éducateurs peuvent s'appuyer sur cette opportunité d'apprentissage et aider les apprenants à renforcer leur sentiment d'appartenance à une communauté plus large et à encourager un engagement actif pour la transformation de la communauté et pour atteindre les plus vulnérables.

Il s’agira de :

  • discuter de l'impact de COVID-19 sur les besoins éducatifs des enfants et des jeunes en Afrique ;
  • identifier comment le secteur de l'éducation et les enseignants en tant que premiers intervenants peuvent aider les apprenants à faire face et à répondre positivement aux défis éthiques qui surviennent pendant et après la pandémie et ses effets sur le bien-être socio-émotionnel, mental et spirituel des enfants ;
  • introduire la pédagogie transformationnelle comme outil aidant les enseignants à répondre aux besoins des apprenants, à donner aux enfants les moyens de résister et de les outiller pour faire face au contexte qui les entoure, et répondre positivement aux défis auxquels ils sont confrontés.

Lors de la réouverture des écoles, il sera essentiel d'offrir aux apprenants des espaces de dialogue, pour partager leurs sentiments, leurs expériences et réfléchir à ce qui s'est passé et aux défis éthiques auxquels leurs communautés et le monde sont confrontés. Ils pourront alors imaginer des alternatives pour contribuer à la transformation de leurs communautés.

Déroulé et intervenants :

Ouverture et introduction du thème
Madame Yumiko Yokozeki, Directrice, UNESCO IICBA : Institut international pour le renforcement des capacités en Afrique

Discours inaugural
Monsieur Dimitri Sanga, Directeur du Bureau régional multisectoriel de l'UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel)

Intervenants

Prof Boubacar Niane
Professeur de sociologie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar Sénégal – UCAD – FASTEF

Madame Nora Tairi
Ministère de l’ Education, Algérie

Madame Eleonora Mura
Arigatou International Genève

Modérateur de la discussion

Monsieur Saliou Sall, Chargé de Programme, UNESCO IIRCA : Institut international pour le renforcement des capacités en Afrique

Modératrice de la discussion en chat

Madame Catherine Collin, Bureau régional multisectoriel de l'UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel)

 

Rendez-vous également sur le site de l'IICBA