Radicalisation

STRIVE pour le développement : Renforcer la résilience face à la violence de l'extrémisme


TitreSTRIVE pour le développement : Renforcer la résilience face à la violence de l'extrémisme

Description: Au cours de la dernière décennie, la Commission a beaucoup investi pour lutter contre cette menace en s’attaquant aux conditions menant à l’extrémisme et en développant un potentiel d’action pour renforcer l’État de droit et promouvoir le développement. C’est à travers le développement de leur capacité que la Commission entend parvenir au renforcement des communautés vulnérables. Cette brochure met en évidence certaines des approches financées ou soutenues par la Commission dans le monde entier qui contribuent à cet effort. 

Date de publication: 2015

Auteur: Union Européenne

Lien: TELECHARGER



Validation du projet de manuel de bonnes pratiques face à la radicalisation et l’extrémisme violent


L' Atelier régional est axé sur la validation pour les pays du G5 Sahel du  Projet de manuel de bonnes pratiques en matière de résilience communautaire face à la radicalisation et à l’extrémisme violent. Il est  organisé par le Bureau des Nations Unies de Lutte contre le Terrorisme (UNOCT),en partenariat avec le Secrétariat permanent du G5 Sahel. Lire la suite...



Contre la radicalisation au Maroc : Quels remède ?


Le radicalisme religieux menant à la violence est un phénomène universel. Les nombreuses attaques perpétrées contre des innocents ont sonné l’alarme quant à la nécessité d’agir rapidement dans la lutte contre la radicalisation, qui est à l’origine du terrorisme. Selon le Global TerrorismDatabase, les actions terroristes auraient augmenté de 80% au cours des deux dernières années. La très grande majorité des actions serait concentrée dans les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique occidentale. Lire la suite...



Sécurité: comprendre le terrorisme au Sahel (Interview)


Le terrorisme est une réalité à la quelle fait face le Burkina Faso et de nombreux pays de l’Afrique de l’Ouest. Contrairement au idées populaires reçues, le phénomène tire ses racines dans un passé lointain et d’une succession de rendez-vous manqués dans l’histoire. Comment alors comprendre ces origines et les manifestations des actes terroristes au Burkina Faso en particulier? Comment comprendre la radicalisation des individus? Quelles sont les pistes à suivre pour venir à bout de ce problème? Nous vous proposons en intégralité une interview avec Mahamoudou SAVADOGO, spécialiste de l’extrémisme violent et de la radicalisation au Sahel et chercheur au Centre de recherche action pour le développement et la démocratie (CERADD). Lire la suite...

Source: Infowakat



Yaoundé abrite un atelier sous régional sur la prévention de l’extrémisme violent


Réunis depuis mardi, des experts du Cameroun, du Tchad et de RCA réfléchissent sur les mesures appropriées pour combattre le phénomène.

L’extrémisme violent, ce n’est pas l’affaire des autres. Il vaut mieux le prévenir. C’est la position qu’adoptent le Centre africain d’études internationales diplomatiques, économiques et stratégiques (Ceides) et l’ambassade de Suisse au Cameroun, initiateurs de l’atelier régional de trois jours ouvert hier à Yaoundé. Lire la suite.....

Source : Agence Cameroun Presse



Radicalisation et extrémisme violent : Des jeunes de diverses confessions religieuses abordent la question


La radicalisation et l’extrémisme violent sont une réalité au pays des Hommes intègres. Pour venir à bout de ce fléau, l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC/Dori) a tenu un atelier national à l’attention des jeunes de plusieurs confessions religieuses les 20 et 21 mars 2019 à Ouagadougou.  « Prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent au Burkina Faso : le rôle des jeunes ». C’est sous ce thème que l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC/Dori), avec l’appui de l’Association Puits de Jacob, organise cet atelier national de sensibilisation et de mobilisation pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent. Les participants (plus de 60) de diverses confessions religieuses qui ont fait le déplacement des différentes régions du pays s’approprieront ce thème afin d’agir positivement sur leur milieu de vie. Lire la suite .....

Source: LeFaso



Atelier à Abidjan sur le rôle des leaders religieux dans le développement local


La Ligue des Oulémas, prêcheurs et imams du Sahel (LOPIS) organise mercredi à Abidjan (Côte d’Ivoire) le 9ème atelier régional sur "le rôle des leaders religieux dans la promotion du développement local pour la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent".

"Cette rencontre sera une occasion pour mettre en relief le rôle des leaders religieux dans la promotion du développement local au Sahel et une opportunité pour l’échange d’expériences entre les pays de la région pour une lutte efficace contre la radicalisation et l’extrémisme violent", a indiqué à l’APS le secrétaire général de la Ligue, Youcef  Belmahdi. Lire la suite...

Source: Algérie Presse Servicce



Pages

S'abonner à RSS - Radicalisation