PVE

Le Conseil de sécurité souligne le rôle des jeunes dans la prévention et le règlement des conflits


Dans une déclaration publiée par sa Présidence, le Conseil s’est dit conscient du fait que les jeunes d'aujourd'hui sont les plus touchés par les conflits armés et constate avec préoccupation que, dans la population civile, les jeunes représentent une forte proportion des personnes qui subissent les effets des conflits armés, y compris comme réfugiés et déplacés.

« Le fait qu'ils soient privés d'accès à l’éducation et de perspectives économiques est fortement préjudiciable à l'instauration d’une paix et d'une réconciliation durables », ont dit les membres du Conseil.

Le Conseil de sécurité considère que l'importance démographique de la jeunesse est un atout qui peut contribuer à l'instauration d'une paix et d'une prospérité économique durables, « si tant est que des politiques inclusives soient en place ». Ses membres ont réaffirmé que les jeunes peuvent jouer un rôle majeur et constructif dans la prévention et le règlement des conflits « et, singulièrement, pour ce qui est de l’efficacité à long terme, de la capacité d'intégration et de la réussite des activités de maintien et de consolidation de la paix, ainsi que dans les situations consécutives à un conflit ».

Six recommandations pour mobiliser les jeunes en faveur de la paix

Le Conseil a pris note note des dispositions de l’Agenda 2063 de l’Union africaine selon lesquelles, pour prévenir durablement les guerres et régler les conflits, il convient de promouvoir une culture de paix et de tolérance parmi les enfants et les jeunes par l’intermédiaire d'une éducation axée sur la paix. L’instance onusienne a encouragé les Etats membres à réaliser six recommandations pour mobiliser les jeunes et les inciter à faire taire les armes en Afrique d'ici 2020. 

Lire la suite 
Photo ONU/Eskinder Debebe - Le Conseil de sécurité de l'ONU lors d'une réunion (photo d'archives).



Teaching respect for all: implementation guide


Title: Teaching respect for all: implementation guide

Description: This Teaching Respect for All Implementation Guide comprises a set of policy guidelines, questions for self-reflection, ideas and examples of learning activities to integrate Teaching Respect for All into all aspects of upper primary and lower secondary education, in an effort to counteract discrimination in and through education. It mainly targets policy makers, administrators/headteachers and formal and informal educators

Issue date: 2014

Author: UNESCO

Link : DOWNLOAD



Lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation : Un atelier de formulation d’une stratégie nationale de prévention


Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, a procédé, ce mardi 19 juin 2018 à Ouagadougou, à l’ouverture officielle de l’atelier sur la formulation de la Stratégie nationale de Prévention de la radicalisation de lutte l’extrémisme violent (SN-PRCVE). Cet atelier permettra aux experts réunis, de proposer une stratégie nationale de prévention et de lutte contre ces dits phénomènes.

Dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation, un quitus a été donné au Ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation (MATD), en conseil des ministres, pour mener des concertations nécessaires et des démarches idoines afin de parvenir à l’élaboration d’une stratégie globale de lutte contre ces phénomènes au Burkina Faso. C’est donc pour cela qu’il s’est tenu, ce mardi 19 juin 2018 à Ouagadougou, l’atelier sur la formulation de la Stratégie nationale de Prévention de la radicalisation de lutte contre l’extrémisme violent (SN-PRCVE), a déclaré le premier responsable de ce département, Siméon Sawadogo. Lire la suite.....

Source: LeFaso.net



S'abonner à RSS - PVE