Paix

Validation du projet de manuel de bonnes pratiques face à la radicalisation et l’extrémisme violent


L' Atelier régional est axé sur la validation pour les pays du G5 Sahel du  Projet de manuel de bonnes pratiques en matière de résilience communautaire face à la radicalisation et à l’extrémisme violent. Il est  organisé par le Bureau des Nations Unies de Lutte contre le Terrorisme (UNOCT),en partenariat avec le Secrétariat permanent du G5 Sahel. Lire la suite...



Les femmes et les jeunes du Sahel se mobilisent contre l'extrémisme violent


Une consultation régionale de haut niveau entre les femmes et les jeunes leaders des pays du Sahel et la composante Forces de Défense et de Sécurité (FDS), y compris la Force Conjointe G5 Sahel sur la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent s’est ouverte le jeudi 2 mai à Niamey.
Son objectif général est de mobiliser les femmes, les jeunes et les FDS pour la recherche de stratégies optimales et adaptées à la protection des droits des femmes et à la prévention de l'extrémisme violent. Lire la suite ....

Source: Agence Nigérienne de Presse

 



Contre la radicalisation au Maroc : Quels remède ?


Le radicalisme religieux menant à la violence est un phénomène universel. Les nombreuses attaques perpétrées contre des innocents ont sonné l’alarme quant à la nécessité d’agir rapidement dans la lutte contre la radicalisation, qui est à l’origine du terrorisme. Selon le Global TerrorismDatabase, les actions terroristes auraient augmenté de 80% au cours des deux dernières années. La très grande majorité des actions serait concentrée dans les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique occidentale. Lire la suite...



Afrique: sources et ressources pour une culture de la paix


Titre : Afrique: sources et ressources pour une culture de la paix

Description: L’action de l’UNESCO en faveur de la culture de la paix en Afrique se place dans le cadre de la mise en œuvre du « Programme d’action intersectoriel et interdisciplinaire pour une culture de la paix et de la non-violence »1 ainsi que du Projet de Stratégie à moyen terme (2014 -2021) de l’UNESCO, qui a identifié « la construction de la paix par l'édification de sociétés inclusives, pacifiques et résilientes » comme l’un des deux grands domaines d’action pour l’Afrique

Année de publication: 2013

Auteur: UNESCO

Lien :  TELECHARGER

 

 

 



Guide du personnel enseignant pour la prévention de l'extrémisme violent


Titre : Guide du personnel enseignant pour la prévention de l'extrémisme violent

Description: le présent Guide a pour objet de fournir aux États membres un ensemble de ressources qui pourront contribuer à développer et à renforcer les capacités nationales nécessaires pour faire face aux facteurs de l’extrémisme violent en s’appuyant sur l’ensemble des réponses qu’apporte le secteur de l’éducation.

Année de publication: 2016

Auteur: UNESCO

Lien :  TELECHARGER



Tchad : la culture de la paix est au rendez-vous en milieu scolaire


L’atelier a lieu à la maison de la Femme du 9 au 11 avril. Il vise à renforcer les capacités des acteurs de l’éducation afin d’intégrer dans les programmes scolaires la promotion de valeurs liées à la culture de la paix, le règlement pacifique des conflits et la prévention de l’extrémisme violent. Le ministre de l’Education nationale et de la Promotion civique, Aboubakar Assidick Tchoroma, a présidé ce mardi 9 avril un atelier de formation et d’information des responsables d’écoles associées à l’UNESCO, axé sur la prévention de l’extrémisme violent, l’éducation à la citoyenneté mondiale, la culture de la paix, la non-violence, les règlements pacifique des conflits, le changement climatique, les ODD 2030 et l’agenda 2063. Lire la suite....

Source: Journal du Tchad



Mali: il faut aider Peuls et Dogons “à vivre ensemble”, affirme l’émissaire de l’ONU


Nations unies – Dans le centre du Mali, il est nécessaire d’aider les Peuls et les Dogons “à vivre ensemble” après la tuerie du 23 mars dans laquelle sont morts quelque 160 habitants du village peul d’Ogassogou, estime l’émissaire de l’ONU pour ce pays, le Tchadien Mahamat Saleh Annadif.

Une enquête de l’ONU est en cours sur ce massacre, commis par des chasseurs présumés dogons.

Sans se prononcer sur la responsabilité de la tuerie, l’émissaire de l’ONU et responsable de sa force de Casques bleus dans le pays (Minusma) a estimé que “l’inacceptable avait été atteint” et qu’il “fallait l’arrêter”, dans un entretien mercredi à l’AFP, RFI et la chaîne canadienne CBC.

“Ce sont des populations qui sont voisines, qui ont toujours vécu ensemble. Il faut commencer à faire des pourparlers, de la médiation, essayer autant que possible de les réconcilier parce qu’on choisit son ami, mais on ne choisit pas son voisin”, a poursuivi Mahamat Saleh Annadif. Lire la suite...

Source: MaliJet



Yaoundé abrite un atelier sous régional sur la prévention de l’extrémisme violent


Réunis depuis mardi, des experts du Cameroun, du Tchad et de RCA réfléchissent sur les mesures appropriées pour combattre le phénomène.

L’extrémisme violent, ce n’est pas l’affaire des autres. Il vaut mieux le prévenir. C’est la position qu’adoptent le Centre africain d’études internationales diplomatiques, économiques et stratégiques (Ceides) et l’ambassade de Suisse au Cameroun, initiateurs de l’atelier régional de trois jours ouvert hier à Yaoundé. Lire la suite.....

Source : Agence Cameroun Presse



Pages

S'abonner à RSS - Paix