Media

Atelier Sur Les Médias Et Le Terrorisme Au Sahel : Plus De Rigueur Dans La Couverture Des Événements En Lien Avec Le Terrorisme Et L’extrémisme Violent


Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Mohamed Bazoum a présidé hier matin la cérémonie d’ouverture de l’atelier Médias et terrorisme au Sahel « analyse et stratégie » organisé par la Fondation Konrad Adenauer Stifung en collaboration avec la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’Investigation (CENEZO). Lire la suite...

 

Source :  lesahel



Tchad : les médias s'impliquent dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent


Le Réseau des Journalistes pour l’Humanitaire et le Développement Durable au Tchad (RJHDT), en partenariat avec le Projet partenariat pour la Paix (P4P) a lancé ce mardi 5 février 2019, au Résidence Hôtel de N'Djamena, un atelier de réflexion stratégique sur « L’apport des médias dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent », en présence d’une vingtaine de journalistes. L'atelier qui s’inscrit dans le cadre du projet d'USAID, P4P, vise à accroitre la connaissance des participants en matière de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent. Il permet de renforcer les capacités des journalistes et des acteurs des médias afin de mieux comprendre les enjeux de l’extrémisme et d’en cerner les causes profondes. Lire la suite ...

Source: Alwihda Info



Prévenir la violence à l'égard des femmes dans les élections


Titre: Prévenir la violence à l'égard des femmes dans les élections

Description: Ce guide vise à aider ceux qui œuvrent pour une participation accrue des femmes aux processus électoraux et pour limiter la prévalence de la violence à l’égard des femmes dans les élections

Année de publication: 2017

Auteur: PNUD, ONU Femmes

Lien: TELECHARGER

 



Formation des jeunes sur les questions de paix et sécurité


C’est au siège du programme, au Centre Africain d’Études Supérieures en Gestion (CESAG) à Dakar, juste en face de la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise ( RTS 1) que deux chercheurs de Timbuktu Institute, en l’occurrence Mlle Yague Sambe et le Dr Seydi Djamil Niane, ont rencontré, le 12 novembre, des jeunes venus d’une vingtaine de pays ouest-africains et en présence de quelques prestigieux ambassadeurs de la sous-région. 
La Rencontre des Ambassadeurs, qui a duré deux heures, portait sur la responsabilité qui incombe aux jeunes, d’être de vrais ambassadeurs de la paix dans leurs pays respectifs. 
Dans un dialogue passionnant, critique et parfois dialectique, avec les jeunes Yalis, les chercheurs de Timbuktu Institute ont eu l’occasion de présenter les études et actions que mène l’Institut dans différents pays ouest africains, mais aussi de donner des pistes de réflexion aux jeunes pour qu’ils soient mieux outillés en matière de lutte contre la radicalisation et favoriser leur sens de résilience pour bâtir une Afrique forte, plus pacifique, une Afrique qui se parle, qui parle à ses jeunes et dialogue avec le reste du monde.  Lire la suite....

Source: Dakaractu



S'abonner à RSS - Media