Extrémisme violent

STRIVE pour le développement : Renforcer la résilience face à la violence de l'extrémisme


TitreSTRIVE pour le développement : Renforcer la résilience face à la violence de l'extrémisme

Description: Au cours de la dernière décennie, la Commission a beaucoup investi pour lutter contre cette menace en s’attaquant aux conditions menant à l’extrémisme et en développant un potentiel d’action pour renforcer l’État de droit et promouvoir le développement. C’est à travers le développement de leur capacité que la Commission entend parvenir au renforcement des communautés vulnérables. Cette brochure met en évidence certaines des approches financées ou soutenues par la Commission dans le monde entier qui contribuent à cet effort. 

Date de publication: 2015

Auteur: Union Européenne

Lien: TELECHARGER



Validation du projet de manuel de bonnes pratiques face à la radicalisation et l’extrémisme violent


L' Atelier régional est axé sur la validation pour les pays du G5 Sahel du  Projet de manuel de bonnes pratiques en matière de résilience communautaire face à la radicalisation et à l’extrémisme violent. Il est  organisé par le Bureau des Nations Unies de Lutte contre le Terrorisme (UNOCT),en partenariat avec le Secrétariat permanent du G5 Sahel. Lire la suite...



Les femmes et les jeunes du Sahel se mobilisent contre l'extrémisme violent


Une consultation régionale de haut niveau entre les femmes et les jeunes leaders des pays du Sahel et la composante Forces de Défense et de Sécurité (FDS), y compris la Force Conjointe G5 Sahel sur la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent s’est ouverte le jeudi 2 mai à Niamey.
Son objectif général est de mobiliser les femmes, les jeunes et les FDS pour la recherche de stratégies optimales et adaptées à la protection des droits des femmes et à la prévention de l'extrémisme violent. Lire la suite ....

Source: Agence Nigérienne de Presse

 



Guide du personnel enseignant pour la prévention de l'extrémisme violent


Titre : Guide du personnel enseignant pour la prévention de l'extrémisme violent

Description: le présent Guide a pour objet de fournir aux États membres un ensemble de ressources qui pourront contribuer à développer et à renforcer les capacités nationales nécessaires pour faire face aux facteurs de l’extrémisme violent en s’appuyant sur l’ensemble des réponses qu’apporte le secteur de l’éducation.

Année de publication: 2016

Auteur: UNESCO

Lien :  TELECHARGER



Mali: il faut aider Peuls et Dogons “à vivre ensemble”, affirme l’émissaire de l’ONU


Nations unies – Dans le centre du Mali, il est nécessaire d’aider les Peuls et les Dogons “à vivre ensemble” après la tuerie du 23 mars dans laquelle sont morts quelque 160 habitants du village peul d’Ogassogou, estime l’émissaire de l’ONU pour ce pays, le Tchadien Mahamat Saleh Annadif.

Une enquête de l’ONU est en cours sur ce massacre, commis par des chasseurs présumés dogons.

Sans se prononcer sur la responsabilité de la tuerie, l’émissaire de l’ONU et responsable de sa force de Casques bleus dans le pays (Minusma) a estimé que “l’inacceptable avait été atteint” et qu’il “fallait l’arrêter”, dans un entretien mercredi à l’AFP, RFI et la chaîne canadienne CBC.

“Ce sont des populations qui sont voisines, qui ont toujours vécu ensemble. Il faut commencer à faire des pourparlers, de la médiation, essayer autant que possible de les réconcilier parce qu’on choisit son ami, mais on ne choisit pas son voisin”, a poursuivi Mahamat Saleh Annadif. Lire la suite...

Source: MaliJet



Yaoundé abrite un atelier sous régional sur la prévention de l’extrémisme violent


Réunis depuis mardi, des experts du Cameroun, du Tchad et de RCA réfléchissent sur les mesures appropriées pour combattre le phénomène.

L’extrémisme violent, ce n’est pas l’affaire des autres. Il vaut mieux le prévenir. C’est la position qu’adoptent le Centre africain d’études internationales diplomatiques, économiques et stratégiques (Ceides) et l’ambassade de Suisse au Cameroun, initiateurs de l’atelier régional de trois jours ouvert hier à Yaoundé. Lire la suite.....

Source : Agence Cameroun Presse



Radicalisation et extrémisme violent : Des jeunes de diverses confessions religieuses abordent la question


La radicalisation et l’extrémisme violent sont une réalité au pays des Hommes intègres. Pour venir à bout de ce fléau, l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC/Dori) a tenu un atelier national à l’attention des jeunes de plusieurs confessions religieuses les 20 et 21 mars 2019 à Ouagadougou.  « Prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent au Burkina Faso : le rôle des jeunes ». C’est sous ce thème que l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC/Dori), avec l’appui de l’Association Puits de Jacob, organise cet atelier national de sensibilisation et de mobilisation pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent. Les participants (plus de 60) de diverses confessions religieuses qui ont fait le déplacement des différentes régions du pays s’approprieront ce thème afin d’agir positivement sur leur milieu de vie. Lire la suite .....

Source: LeFaso



Pages

S'abonner à RSS - Extrémisme violent