A PROPOS


La plateforme Apprendre à vivre ensemble de manière durable (LTLT) vise à soutenir la réalisation, en Afrique et dans la francophonie[1], de la cible 4.7 de l'objectif de développement durable (ODD) 4, qui vise à « faire en sorte d’ici à 2030, que tous les élèves acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable, notamment par l’éducation en faveur du développement et de modes de vie durables, des droits de l’homme, de l’égalité des sexes, de la promotion d’une culture de paix et de non-violence, de la citoyenneté mondiale et de l’appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable  ».

Des deux composantes de l’ODD4 .7 que sont l'éducation à la citoyenneté mondiale (ECM)[2] et l'éducation au développement durable (EDD)[3], la plateforme se focalise dans un premier temps sur deux thématiques : la prévention de l'extrémisme violent par l’éducation et l'éducation au changement climatique.

Le respect, la solidarité  et la liberté sont autant de valeurs[4] qui permettent de créer les conditions nécessaires au vivre ensemble et qu’il convient de promouvoir et de faire vivre au plus près des populations. C’est en cela que l’objectif de cette plateforme est de créer une communauté virtuelle de praticiens du vivre ensemble afin de partager des ressources et des expériences, d’informer sur les activités et événements actuels, passés ou à venir, d’identifier des synergies d’action, etc. en vue de développer des solutions innovantes et durables pour des sociétés plus inclusives, pacifiques, saines et respectueuses de leur environnement.

À cette fin, la plateforme va régulièrement agréger des contenus liés à des actualités, des annonces et des ressources pertinentes pour l’Afrique et la francophonie et en lien avec ces deux thématiques. La plateforme comporte également un forum où les décideurs, les experts, les chercheurs et les praticiens du développement peuvent échanger et partager des informations.

Vous êtes un acteur du développement durable en Afrique et dans l’espace francophone, vous souhaitez le devenir ou en apprendre davantage sur les thématiques, cette plateforme est la vôtre !

N’hésitez pas à proposer de nouvelles actualités, annonces ou ressources en lien avec le contenu de la plateforme à cette adresse: http://vivons-ensemble.net/fr/contact 

 

 

[1] Lors du XVIIème Sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Erevan les 11-12 octobre 2018 les chefs d’état et de gouvernements ont lancé un Appel francophone d’Erevan pour le Vivre ensemble. Cet appel incite à la poursuite et au développement d’actions en faveur « le lien social, la fraternité, le respect de l’altérité et les valeurs humanistes » conformément aux « valeurs de la Francophonie et à ses engagements en faveur d’un développement humain juste et durable ».
[2] L’éducation à la citoyenneté mondiale vise à doter les apprenants des compétences de base suivantes : a) Une connaissance approfondie des enjeux de portée mondiale et des valeurs universelles telles que la justice, l’égalité, la dignité et le respect ; b) des compétences cognitives permettant d’exercer une pensée critique, organisée et créative, et notamment d’adopter une approche pluridimensionnelle tenant compte des différentes dimensions des enjeux, ainsi des divers points de vue et angles d’attaque selon lesquels les aborder ; c) des compétences non cognitives, notamment des compétences sociales telles que la sensibilité aux problèmes d’autrui et l’aptitude au règlement des conflits, ou encore des compétences en matière de communication et une aptitude à la constitution de réseaux et à l’interaction avec des personnes dont le parcours, l’origine, la culture et le point de vue sont différents des siens ; et d) la capacité d’agir en collaboration et de façon responsable et d’oeuvrer pour le bien commun. (UNESCO. 2013. Document final de la Consultation technique sur l’éducation à la citoyenneté mondiale : « Éducation à la citoyenneté mondiale : une nouvelle vision ». 
[3] L’EDD donne aux apprenants les moyens de prendre des décisions en connaissance de cause et d’entreprendre des actions responsables en vue de l’intégrité environnementale, de la viabilité économique et d’une société juste pour les générations présentes et à venir, et ce dans le respect de la diversité culturelle. Liée à l’apprentissage tout au long de la vie, l’EDD fait partie intégrante de l’éducation de qualité. Il s’agit d’une éducation holistique et transformationnelle qui concerne les contenus et les résultats de l’apprentissage, la pédagogie et l’environnement éducatif. Elle atteint son but en transformant la société. (UNESCO. 2014. Feuille de route pour la mise en oeuvre du Programme d’action global pour l’Éducation en vue du développement durable.  
[4] Le référentiel de compétences de l’initiative Libres Ensemble lancée par l’Organisation internationale de la Francophonie en 2015 propose des outils pédagogiques spécifiques pour sensibiliser et promouvoir ces trois valeurs (respect, solidarité, liberté) auprès des jeunes.