Senegal

L’État doit prendre en charge la demande en enseignement religieux pour ne pas laisser la place à des marchands de doctrine


Dans le cadre du débat sur la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest, WATHI a rencontré le professeur Seydou Khouma, spécialiste des questions sur l’islamisme et le radicalisme religieux au Sénégal. Dans cet entretien, il analyse la montée de l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest ainsi que les réponses qui sont apportées à ce phénomène. Lire la suite...

 

Source : wathi.org

 



Lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent : quels nouveaux partenariats ?


En marge du 5ème Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique, le Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité (CHEDS, Sénégal), le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) de la Suisse, le Centre africain d'Etudes Internationales, diplomatiques, Économiques et Stratégiques (CEIDES) et leurs partenaires travaillant pour la prévention de l'extrémisme violent organisent demain une table ronde sur le thème : « S’investir pour la paix et la cohésion en Afrique : Trois ans de Conversations régionales pour la prévention de l’extrémisme violent». 

Depuis maintenant 5 ans, le Forum International de Dakar sur la Paix et Sécurité s’impose comme un rendez-vous incontournable des décideurs impliqués en Afrique.

Il rassemble annuellement de nombreux chefs d’États et de gouvernements africains, des partenaires internationaux, ainsi que de multiples acteurs de la Paix et de la Sécurité. Lancé lors du Sommet de l’Élysée de 2013 organisé par la France, La première édition du forum s’est tenue en décembre 2014 à Dakar sous le Haut Patronage du Président sénégalais, Macky SALL, qui a décidé avec enthousiasme d’accueillir ce rendez-vous désormais incontournable.

Les quatre premières éditions ont connu un succès international significatif et ont rassemblé quelque 500 participants de haut niveau venus du monde entier. De nombreux échanges fructueux ont contribué à mieux cerner les nouveaux enjeux sécuritaires et stratégiques auxquels fait face le continent. Ils ont permis de faire émerger de nouvelles approches dans les politiques de défense, de sécurité et de développement, et de renforcer les partenariats africains avec les instances internationales. La Quatrième édition du Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique s’est tenue à Dakar les 13 et 14 novembre 2017 et a été consacrée aux nouveaux enjeux stratégiques du continent, avec pour thème « Défis sécuritaires actuels en Afrique : pour des solutions intégrées».



Profil du Sénégal


Résumé: Situé sur l'océan Atlantique à l'extrême ouest du Sahel, le Sénégal entoure son voisin beaucoup plus petit, la Gambie, et la frontière avec la Guinée, le Mali et la Mauritanie. Le Sénégal est l'un des principaux pôles économiques de l'Afrique de l'Ouest.

Population: Le Sénégal a une population d'au moins 15,4 millions d'habitants (2016), dont environ le quart est concentrée dans la capitale de Dakar, avec un taux de croissance annuel de 2,9%. La population âgée de 14 ans et moins représente 43% du total.

Langues: En plus du français, la langue officielle du gouvernement, le Sénégal a 6 langues nationales officielles, y compris le Wolof, le Pular, le Jola, le Mandinka, le Serer et le Soninké.

Taux d'alphabétisation et d'inscription:
http://uis.unesco.org/country/SN
https://www.unicef.org/infobycountry/senegal_statistics.html

Politiques d'éducation

L'éducation obligatoire dure de 11 à 16 ans.

Système politique: Le Sénégal est l'un des pays les plus stables d'Afrique. Il n'a connu que trois transitions politiques majeures, toutes pacifiques depuis son indépendance de la France en 1960. Le président actuel, Macky Sall, a été élu pacifiquement en mars 2012 et en 2016, référendum constitutionnel a été adopté limitant les mandats présidentiels de sept ans à cinq ans. Bien que le Sénégal ait été épargné par l'instabilité et la violence qui affligent nombre de ses voisins, le risque sécuritaire reste élevé.

Source: Banque mondiale

Domaines d'éducation prioritaires au point 4.7:

Après des décennies de croissance très modeste, le gouvernement du Sénégal a adopté le Plan Sénégal Emergent (PSE) en 2014. Le plan de développement vise à sortir le Sénégal d'un cycle de faible croissance et de faible réduction de la pauvreté.

Le Sénégal a classé 162 des 188 pays dans l'indice mondial de développement humain 2017 (basé sur les données de 2015).

Source: Banque mondiale

Informations générales  

Ministères en charge de l'éducation

  • Ministère de l’Education Nationale
  • Ministère de la Formation Professionnelle, de l'Apprentissage et de l'Artisanat
  • Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
  • Ministère de la Bonne Gouvernance et de la Protection de l’Enfance

Système éducatif

PASEC: Rapport, 2014

Plans et analyses sectoriels  

PAQUET: Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence, 2013-25



S'abonner à RSS - Senegal